“Notre conseil : Avec TWINT, payer sans espèces par smartphone”… Le double du prix !

Ça faisait longtemps que je n’avais pas partagé mes mésaventures sur ce blog. Finalement, il ne sert plus qu’à ça, le pauvre. Je partage et communique sur Facebook et Instagram, je râle sur Twitter, et je raconte ici mes déboires avec des services clientèles incompétents… L’histoire de Swisscom remonte à bientôt deux ans. Il y a bien eu quelques candidats dans l’intervalle, mais le vainqueur est sans conteste TWINT.

 

Cela fait des années que j’attends de pouvoir payer dans les magasins avec mon compte paypal ou amazon.  Mais comme cela ne semble pas près d’arriver en Suisse, je me suis dit que j’allais essayer TWINT. Très mauvaise idée. Mes achats à la Coop m’ont coûté le double du prix. Et TWINT n’a aucune intention de me rembourser.

L’histoire en détail

Ça fait des années qu’on me parle de TWINT et que je n’y comprends rien. Ce printemps, j’ai décidé de m’y mettre enfin. J’ai installé l’app, dont la rubrique d’aide indiquait qu’on peut notamment recharger son portemonnaie au postomat (distributeur de billets de Postfinance). Sauf que… Dans l’interface du Postomat, je n’ai jamais trouvé la fonction ! On peut recharger plein de trucs (téléphones, crédits iTunes et Play Store), mais pas TWINT. J’ai encore essayé à 2 appareils différents à tout hasard avant de me dire que ce truc n’est vraiment pas au point.

Puis le 20 juillet, je reçois ce message :

From: <****@postfinance.ch>
Date: 2017-07-20 8:06 GMT+02:00
Subject: Notre conseil : Avec TWINT, payer sans espèces par smartphone
To: ****@bigbangscience.ch
dcsimg

Chroniques d’argent PostFinance
Le frimeur ne paie ni en espèces, ni par carte

Bonjour Monsieur,
Musique, lumière, télévision: de nombreuses personnes contrôlent aujourd’hui leurs appareils électroniques avec leur smartphone. Avec PostFinance TWINT, vous pouvez régler vos achats dans les magasins et les boutiques en ligne en toute simplicité avec votre smartphone, et ce avec une connexion directe à votre compte. Laissez-vous convaincre par les avantages de PostFinance TWINT et profitez de notre promotion.
Téléchargez maintenant l’application PostFinance TWINT, inscrivez- vous, payez dix fois avec TWINT et bénéficiez d’un bon d’une valeur de CHF 10.–.
www.postfinance.ch/twint
Avec nos meilleures salutations
L’équipe PostFinance
Des questions?
Nous nous tenons à votre disposition du lundi au samedi, de 6h00 à 23h00, pour répondre à vos questions et à vos demandes: 0848 888 700 (depuis le réseau fixe CHF 0.08/min.).
Pour des raisons de confidentialité, PostFinance ne peut fournir aucun renseignement ni proposer de conseils par e-mail.

Honnêtement, si j’avais fait attention à l’image et à la légende, j’aurais classé le message en spam. S’il y avait des Darwin Awards du pire slogan publicitaire, celui-ci serait au top. Mais je n’ai pas fait gaffe… Et j’ai répondu sur les points qui m’énervent (en m’attendant un peu à me choper le bounce typique en répondant à des mailings.)

Du coup, hop, ma réponse :

From: Alan Vonlanthen <****@bigbangscience.ch>
Date: 2017-07-20 9:20 GMT+02:00
Subject: Re: Notre conseil : Avec TWINT, payer sans espèces par smartphone
To: ************@postfinance.ch

Bonjour,
J’ai installé l’app, mais jamais trouvé comment la recharger. L’option n’apparaît pas au postomat.

Je refuse d’appeler un no surtaxé pour avoir un renseignement aussi basique. Je ne vois pas en quoi répondre par email pose un souci de confidentialité.

Bonne journée,

Alan

Et à ma grande surprise (je reconnais que le ton de mon côté était plutôt moyen), on me fait une réponse plutôt sympa :

Subject: RE: Notre conseil : Avec TWINT, payer sans espèces par smartphone 10690000 7210191
To: ***@bigbangscience.ch
Monsieur,
Avec la nouvelle Application TWINT de PostFinance, la recharge n’est plus nécessaire. Elle est directement reliée à votre compte postal.
Pour votre information, ce numéro de téléphone n’est pas surtaxé.

Avec nos meilleures salutations

Christiane ******** ******

PostFinance SA
Contact center PostFinance TWINT

Du coup, je comprends qu’il y a en fait plusieurs apps. Je désinstalle l’app “Prepaid Twint” et j’installe l’app “Postfinance Twint”.

(L’offre de Paypal est un poil plus lisible, mais bon… On est en Suisse, pays du compromis, je vais tenter de “faire avec”, comme on dit)

Je m’empresse de m’excuser auprès de la gentille Mme Christiane

Subject: Re: Notre conseil : Avec TWINT, payer sans espèces par smartphone 10690000 7210191
To: *****@postfinance.ch
Ah cool, merci !
Je n’avais pas compris qu’il s’agissait d’une app différente de l’app TWINT que j’avais déjà installée et que je n’ai jamais pu utiliser.

Ca m’a l’air très bien. Hâte d’essayer.

Merci de votre réponse. Et toutes mes excuses pour le ton désagréable, je m’attendais tellement à ce que le message bounce (comme les 3/4 des adresses utilisées pour les envois de mailing) que je n’ai vraiment pas mis les formes. J’en suis sincèrement désolé.

Je vous souhaite un excellent week-end !

A bientôt,

Alan

Et je connecte donc l’app à mon compte à l’aide de ma petite calculette Postfinance. Il n’y a plus qu’à payer. What could possibly go wrong?

Ma première (et dernière) expérience de tentative de paiement avec TWINT

Pour le contexte, mon homme et moi nous séparons. On a pas mal de soucis pratiques à gérer, sans compter la charge émotionnelle, franchement envahissante. De mon côté, j’ai déjà trouvé un logement. Il cherche encore. Ce vendredi-là, il doit visiter un appart à l’autre bout de la ville avant de me prêter sa voiture. Du coup, ayant fini le boulot exceptionnellement tôt, je l’accompagne à sa visite d’appart, histoire qu’il n’ait pas de souci pour se garer. Comme il y a plein de places de parc, j’en profite pour faire quelques courses à la Coop de Prélaz.
La borne qui fait office de caissière accepte les paiements Twint, je me lance ! Quelle connerie… D’emblée, ça bugue. Le paiement est réputé accepté dans mon app tandis que la borne-caissière attend toujours. J’appelle une collaboratrice. Qui appelle sa supérieure, Madame K.
Madame K. me dit “OK, on va recommencer”. Je m’interroge…
– Ça ne va pas me débiter 2 fois ?
– Non non, z’inquiétez pas, le système verra que c’est la même transaction, il en annulera une
– OK. On ressaie.

Même merde. Je vois apparaître deux lignes sous “débit” dans l’app. La borne-caissière ne voit toujours pas le paiement.

Mme K :
– Ça doit être la borne, je vais transférer la transaction sur l’autre, ‘tendez deux secondes.
– Eh, mais je ne veux pas être débité 3x !
– (rires) vous inquiétez pas !
– Ça vous fait rire… Je vois tellement arriver la suite…
C’est marrant, ça ne me fait pas rire du tout. Pendant ce temps, j’appelle Twint. Mais il est tout juste passé 17h et personne ne répond. Ça me rappelle un peu l’histoire des heures de bureau de l’armée suisse, qui ne se déplace pas pour un détournement d’avion s’il se produit après 9h et avant 17h. Franchement, ce n’est pas sérieux. Un système qui peut merder 24/7 doit bénéficier d’une assistance 24/7. C’est le cas chez Paypal et chez Amazon.

Mme K imprime un ticket depuis la borne-caissière n°1 qu’elle scanne depuis la borne-caissière n° 2.

Sans rien perdre de sa bonne humeur, elle me fait joyeusement payer une 3e fois. Et bien sûr, ça ne passe pas.

Du coup, je paie avec ma postcard (la carte bancaire de postfinance) et là, ça passe. C’est vendredi, rien de tout cela n’est comptabilisé chez Postfinance avant le lundi matin.

Lundi, j’espère que les 3 transactions dans l’app seront annulées. Que nenni. Seules les deux premières sont barrées. La 3e est toujours là :

Et dans le décompte de Postfinance (image postée plus haut dans ce billet), on voit bel et bien apparaître 2 paiements pour le même montant. 1x via Twint. 1x via Postcard.

Je ne prends pas ça trop au tragique, je m’attends tout de même à avoir affaire à des professionnels. Une boulette, ça peut arriver, ça peut se corriger.

Ben non.

Twint refuse de me rembourser

Si si, vous avez bien lu. J’ai envoyé un mail immédiatement le lundi matin. Pas de nouvelles pendant près de 48 heures (super pro, bravo les gars!) et un téléphone d’un numéro inconnu à 8h le mercredi matin. Je m’apprêtais à partir en voyage. Je m’étais levé super tôt exprès pour finir tout ce que j’avais à faire. J’étais en train de changer la litière du chat à ce moment-là, ce n’était clairement pas un bon timing.

C’est un Monsieur E. de Twint. Je lui annonce d’emblée que ce n’est pas un bon moment. Il n’écoute pas. Du coup, je lui dis que de tout façon, il n’y a rien à discuter. Qu’ils me remboursent et c’est tout. Ce à quoi il me répond que ce n’est pas possible. Je dois me rendre en personne à la Coop en question, présenter le décompte de Postfinance, et négocier un remboursement avec eux. Sic !  Je suis effaré d’une telle incompétence et je demande au mec si c’est une blague. Il monte sur ses grands chevaux et m’explique qu’il essaie d’aider (lol!) et que si c’est pour parler comme ça, je n’ai qu’à m’adresser à quelqu’un d’autre. Si si, il a vraiment dit ça. Comme si c’était moi qui l’appelais au mauvais moment. Et comme si l’erreur ne venait pas de leur système.

J’ai renvoyé un message pour poser mes conditions. Je veux bien faire leur boulot à leur place, mais uniquement s’ils me remboursent le taxi (25 CHF aller, 25 CHF retour, pour rappel, ce n’est pas dans mon quartier et je n’ai pas de voiture) et le temps perdu (300 CHF/heure + TVA). Pour seule réponse, ils se bornent à me répéter ce qu’ils m’ont déjà dit.

From: <*****@postfinance.ch>
Date: 2017-07-26 10:23 GMT+02:00
Subject: RE: Notre conseil : Avec TWINT, payer sans espèces par smartphone 10690000 7210191
To: ****@bigbangscience.ch
Monsieur,
Comme expliqué auparavant lors de notre entretien téléphonique, voici la solution à votre demande.
J’ai cru comprendre que vous ne vouliez plus utiliser l’application TWINT PostFinance.
Concernant votre double achat du 24 juillet avec TWINT je vous prie de contacter Coop (avec votre extrait
d’compte et la quittance d’achat du 24.07.2017). Seul le commerçant aura la possibilité de vous rembourser.
Nous sommes volontiers à votre disposition!
Avec nos meilleures salutations

Gianluca ********

Puis, alors que je me trouve à Toulouse, le service clientèle de Postfinance se joint à la conversation :

From: <***********@postfinance.ch>
Date: 2017-07-27 15:19 GMT+02:00
Subject: RE: Notre conseil : Avec TWINT, payer sans espèces par smartphone 10690000 7210191
To: ****@bigbangscience.ch
Monsieur Vonlanthen
Nous nous référons à votre demande de remboursement et nous comprenons que cette situation est ennuyeuse pour vous.
Néanmoins, nous vous prions de vous adresser au magasin Coop.
En leur présentant votre extrait de compte et le ticket d’achat du 24 juillet 2017, vous serez remboursé par le magasin.
Si des questions demeurent, nos spécialises vous répondrons avec plaisir.
Avec nos meilleures salutations
Christine ********* *******

PostFinance SA
Réactions clientèle
Mingerstrasse 20
3030 Berne

Ce n’est donc pas la position de quelque employé mal luné, c’est vraiment la politique de Twint et de Postfinance. Si leur système déconne, c’est votre problème, pas le leur. Truc de ouf ! Du coup, si vous passez le week-end à Lugano à 6h de train de chez vous et que le système vous fait cette blagounette, vous êtes bon pour y retourner. Hal-lu-ci-nant !!!!

Tant pis pour mes cinquante balles. J’ai payé mes achats le double du prix et ça va rester comme ça. Bravo à Twint, à la COOP et à Postfinance pour cette prouesse extraordinaire !

J’espère au moins que cette expérience servira à d’autres. Si vous aviez l’intention d’installer cette daube et de payer avec, surtout ne vous aventurez pas trop loin de chez vous et soyez prêt à perdre beaucoup de temps et d’énergie pour bénéficier du privilège de payer deux fois le prix. Comme si le coût de la vie en Suisse n’était pas déjà assez élevé.

En attendant les bornes paypal, n’hésitez pas à faire tourner !

Bisous de Toulouse :-*

Posted in considerations Tagged with: , , , ,

links for 12/23/2016

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Posted in links

links for 12/11/2016

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Posted in links

Il ne faut jamais toucher un oisillon tombé du nid. Info ou intox ?

babybird« Si vous touchez un oisillon tombé du nid, il s’imprégnera de votre odeur et ses parents le laisseront mourir de faim »

On a tous entendu cette histoire étant gamins… Et dans la mesure où on n’est pas vraiment concerné, peu d’entre nous auront pris la peine de faire des recherches pour vérifier si cela tient la route ou pas. Pour ma part, je me posais la question depuis plusieurs décennies, mais n’ai vraiment cherché la réponse que parce que je devais répondre au quiz.

J’ai donc gaillardement lancé ma recherche et en lisant les premiers résultats, je me suis dit « cool, ça va être vite fait pour une fois, la réponse semble évidente ! » : Intox.

– Mon idole Dr Karl l’a écrit noir sur blanc en 2005 dans son livre « Dis Information and Other Wikkid Myths »  Intox car l’odorat des oiseaux n’est pas leur sens le plus développé

– Le très sérieux Scientific American dans un article de 2007 signé Robynne Boyd  nous dit intox également pour les mêmes raisons. Impossible pour l’odorat sous-développé d’un oiseau de détecter les traces d’odeur des grands primates que nous sommes sur leur délicate progéniture

– Le populaire Livescience tient le même discours : 1 c’est faux. 2 c’est parce que leur odorat n’est pas développé.

– Et d’autres sites démontent le mythe avec le même argument http://www.snopes.com/critters/wild/babybird.asp , http://birding.about.com/od/birdbehavior/a/Bird-Senses.htm. Tandis que d’autres sources très sérieuses confirment que l’odorat des oiseaux est très limité https://web.stanford.edu/group/stanfordbirds/text/essays/Avian_Sense.html

C’est marrant parce que pratiquement tous ces articles citent au moins une étude ou un chercheur pour étayer la première partie de la réponse (le bout qui dit « non, ce n’est pas vrai… On n’a observé précisément le contraire. Les oiseaux tiennent à leurs petits et font beaucoup d’efforts pour les récupérer »). En revanche, la partie de l’argumentaire qui tente d’expliquer pourquoi (le bout qui dit « le sens olfactif des oiseaux est moisi »), eh bien, celui-là ne semble jamais s’appuyer sur rien de concret. Comme si tout le monde savait que les oiseaux ne sentent pas et qu’il n’y a plus à se poser la question.

audubonEt effectivement, tout le monde le sait. Mais pas depuis toujours. Depuis 1820. Lorsque l’ornithologue américain John James Audubon (ou français, Jean-Jacques Audubon, question de perspective… C’était effectivement un français naturalisé américain), bref, Audubon, donc, démontra que les urubu à tête rouge (également appelés vautours Aura) se tapent complètement d’une odeur toute proche de cochon en stade avancé de décomposition, alors qu’ils foncent tête baissée sur un cerf empaillé qui ne sent rien. Il faut lui laisser qu’il a fait l’expérience. Sûr de ces conclusions, Audubon a donc déclaré une bonne fois pour toutes il y a bientôt deux siècles que les oiseaux ont un odorat insignifiant et tout le monde a joyeusement accepté l’idée sans broncher. Enfin pas tout à fait tout le monde… Il y a toujours des scientifiques qui challengent les savoirs que l’on croit intangibles. En 1960, Kenneth Stager a démontré pourquoi les vautours d’Audubon n’avaient pas touché au cochon : son était de décomposition était juste trop avancé. Le vautour est raffiné, vous comprenez, il aime que ses cadavres n’aient pas plus de quatre jours. Exit donc les conclusions d’Audubon. Stager a même pu montrer que cette même espèce a sens de l’odorat si développé qu’on pouvait compter sur eux pour détecter des fuites de gaz dans les pipelines (source: http://mentalfloss.com/article/69837/can-birds-smell). De nombreuses autres études depuis les années 1960 sont venues confirmer que les oiseaux ont bien un odorat plus ou moins développé selon les espèces. Certaines familles d’oiseaux dépendent même de leur odorat pour survivre, notamment les étournaux et autres sturnidés (http://www.nwf.org/news-and-magazines/national-wildlife/birds/archives/2013/bird-smell.aspx)

Mais bon, revenons à nos moutons… C’est bel et bien une intox. Les oiseaux ne vont pas rejeter leur petit parce qu’un humain les a remis dans le nid. Mais ce n’est pas forcément parce qu’ils ont un odorat sous-développé. C’est peut-être juste parce qu’ils tiennent à leurs petits.

Et encore un mythe de débunké, un ! Merci à toutes et à tous de votre participation. Du coup, je vous propose un nouveau quiz : « le coca est tellement acide qu’on peut s’en servir pour récurer les toilettes. Info ou intox ? »

Posted in quiz Podcast Science, science Tagged with: , , , , ,

links for 10/22/2016

  • “Action verbs in action
    So next time you update your CV, consider using some of these verbs to bring your successes front and centre. For example, instead of writing that you managed a team, try verbs such as ‘directed’, ‘guided’, ‘motivated’, ‘recruited’ or ‘united’. I.e. ‘I united and motivated a team of five underperformers. After one year our customer service scores had increased 55%.’

    Rather than stating you have strong communication skills, use verbs like ‘wrote’, ‘published’, ‘edited’ or ‘swayed’.

    As opposed to writing that you have good organisation skills, try ‘facilitated’, ‘programmed’, ‘coordinated’, ‘allocated’ or ‘arranged’.

    And rather than writing that you always achieved your target goals, try ‘reached’, ‘surpassed’ or ‘accomplished’.

    Here’s are some action words to help you bring your achievements to life on your CV:

    Examples of action verbs
    Demonstrate your creativity: built, crafted, devised, implemented, pioneered, initiated, established

    Demonstrate your efficiency: enhanced, advanced, capitalised, maximised, leveraged, improved

    Demonstrate your leadership skills: headed, coordinated, executed, managed, operated, organised

    Demonstrate improvements made: refined, remodelled, strengthened, upgraded, transformed

    Demonstrate your management skills: guided, fostered, motivated, recruited, enabled, united

    Demonstrate bottom line contributions: reduced, decreased, consolidated, saved, yielded, increased

    Demonstrate overall achievements: awarded, exceeded, outperformed, surpassed, earned, granted”

    tags: cv hr resume tips

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Posted in links

links for 09/07/2016

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Posted in links

links for 08/24/2016

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Posted in links

links for 08/18/2016

  • “we examined return on investment for communication expenditures for “most-excellent” and “least-excellent” programs. 6 In the survey, CEOs were asked to estimate benefits that their organizations received from the dollars or pounds invested in communication. If the CEO said the organization received one dollar back for each dollar spent on communication, then communication benefits were even with costs. If two dollars in benefits were received for each communication dollar spent, then communication provided the organization with a positive return on investment. The CEO’s evaluation of return on investment is, admittedly, subjective. But consider this: The CEO’s judgments about costs and benefits are the very judgments that will determine if your budget and staff increase or decrease next year! Further, no other manager in the organization has the same vantage point as the CEO. The average return on investment from the CEOs in organizations with most-excellent communication programs was $2.66 for every dollar invested in communication. In contrast, CEOs of organizations with least-excellent communication programs reported only a $1.46 average return on investment for each dollar spent on communication. CEOs with most-excellent communication programs—as defined by the Excellence Study and as isolated in the Excellence Factor—see greater return on investment for communication expenditures than do CEOs with least-excellent programs.””

    tags: ROI communication 2.66

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Posted in links

Book review: Reasons to Stay Alive by Matt Haig

Reasons to Stay AliveReasons to Stay Alive by Matt Haig
My rating: 5 of 5 stars

A stunning insight into depression and anxiety. What they are, what they feel like and how amazingly incredible it is that this book was even written.

Reading this book is not depressing for one second. The author’s style is brilliant, witty, ironic, and reminds me a lot of Douglas Adams.

Maybe it’s the contrast, I don’t know, for I had just read an American self-help/personal-improvement book, but this one is so profound and authentic… And it contains marvelous quotes:

“Things people say to depressives that they don’t say in other life-threatening situations ‘COME ON, I know you’ve got tuberculosis, but it could be worse. At least no one’s died.’ ‘Why do you think you got cancer of the stomach?’ ‘Yes, I know, colon cancer is hard, but you want to try living with someone who has got it. Sheesh. Nightmare.’ ‘Oh, Alzheimer’s you say? Oh, tell me about it, I get that all the time.’ ‘Ah, meningitis. Come on, mind over matter.’ ‘Yes, yes, your leg is on fire, but talking about it all the time isn’t going to help things, is it?’ ‘Okay. Yes. Yes. Maybe your parachute has failed. But chin up.’”

“We use ‘depressed’ as a synonym for ‘sad’, which is fine, as we use ‘starving’ as a synonym for ‘hungry’, though the difference between depression and sadness is the difference between genuine starvation and feeling a bit peckish.”

“Maybe love is just about finding the person you can be your weird self with”

“If you are the type of person who thinks too much about stuff then there is nothing lonelier in the world than being surrounded by a load of people on a different wavelength”

“If you are the type of person who thinks too much about stuff then there is nothing lonelier in the world than being surrounded by a load of people on a different wavelength”

“Anxiety takes away all the commas and full stops we need to make sense of ourselves.”

“Being good feels good because it makes us remember that we are not the only person that matters in this world. We all matter because we are all alive. And so kindness is an active way in which we can see and feel the bigger picture. We are ultimately all the same thing. We are life. We are consciousness. And so by feeling part of humanity, rather than an isolated unit, we feel better. We might physically perish, like a cell in a body might perish, but the body of life continues. And so, in the sense that life is a shared experience, we continue.”

“Reading and writing are the most nourishing forms of meditation anyone has so far found”

And so many more…

Reasons to Stay Alive is definitely a book I want to read again, and I’ll get as many people I can to read it as well 🙂

View all my reviews

Posted in books

links for 08/07/2016

  • “Betty bought a bit of butter, but she found the butter bitter, so Betty bought a bit of better butter to make the bitter butter better.

    Bill had a billboard.
    Bill also had a board bill.
    The board bill bored Bill,
    So Bill sold his billboard
    And paid his board bill.
    Then the board bill
    No longer bored Bill,
    But though he had no board bill,
    Neither did he have his billboard!

    tags: diction exercices

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Posted in links