Nexus One versus iPhone 3GS: bilan après 15 jours

Et voilà, cela fait bientôt 15 jours que j’ai pris possession de mon Nexus One et je l’adore.  La comparaison avec l’iPhone 3GS est bien sûr inévitable et un petit bilan s’impose :

Technologie

Ya pas photo, le Nexus One est pratiquement  2x mieux sur tous les plans, cf. cette excellente infographie piquée chez thenextweb.com:

The Next Web: Nexus One vs iPhone 3GS infographics. Cliquer pour la version zoomée

The Next Web: Nexus One vs iPhone 3GS. Cliquer pour la version zoomée

Seul bémol de ma part par rapport à l’analyse ci-dessus: la sensibilité du Touchscreen. Peut-être ai-je naturellement l’habitude d’appuyer un peu fort? En tous les cas, je ne vois aucune différence entre l’iPhone et le Nexus One, à mes yeux, ou plutôt, à mes doigts, la sensibilité et la précision sont de qualité tout à fait comparable entre les deux appareils.

Mais la technique n’est pas tout…

Philosophie: l’ouverture du Nexus One

Là où l’iPhone est tout fermé, le Nexus One, sur plate-forme Android 2.1 (open Source) est tout ouvert, et c’est ce qui a motivé mon achat. Chez Google, l’utilisateur décide de ce qui est bon pour lui. Tandis qu’Apple sait mieux et décide pour vous. Apple décide par exemple que le multi-tasking n’est pas bon pour la batterie et refuse de laisser tourner en arrière-plan les applications tierces. Résultat: lorsque j’arrive au bout d’un podcast ou d’un livre audio pendant un jogging tandis que l’application RunKeeper logue mon parcours via GPS, j’ai le choix entre ne plus rien écouter, réécouter le même podcast ou interrompre RunKeeper, qui n’est pas autorisé à tourner en arrière plan pendant que je change de morceau! Ceci dit, des améliorations à ce niveau-là sont promises pour la release 4.0 de l’OS de l’iPhone, on se réjouit de voir.

De même, impossible d’envoyer un SMS sans interrompre la radio en streaming sur l’Iphone, ce qui est complètement ridicule… Et là, je ne parle que multitasking. Apple fait la pluie et le beau temps sur les applications installables, vous interdit formellement de changer de carte SIM à l’étranger (du coup, pas d’internet entre deux points d’accès wifi), ne vous laisse pas changer votre batterie, ni votre carte mémoire, ne respecte pas le standard Bluetooth (du coup, je me prends tout le temps les pattes dans le fil au lieu d’utiliser le vieux main libre stéréo bluetooth A2DP que je possède depuis plus de 3 ans et qui est compatible avec tous les autres téléphones prenant en charge le standard Bluetooth 2.0)…

Je ne m’arrêterai même pas sur la prise en charge des formats audio et vidéo.

Enfin, last but not least: l’Iphone requiert l’utilisation du stupide iTunes pour la synchronisation et l’échange de fichiers. iTunes est lourd, mal foutu, gourmand, buggé, rien à voir avec le fameux “wow” de l’expérience utilisateur Mac… C’est pire que du Microsoft. Impossible d’ajouter un morceau à une playlist depuis l’iPhone, impossible d’utiliser l’iPhone en mode clé USB pour y ajouter ou en enlever des morceaux depuis n’importe quel ordinateur: sous peine de perdre tout le contenu, il ne faut connecter l’iPhone qu’au seul et unique ordinateur contenant la librairie iTunes associée. Dans mon cas, c’est super contraignant! J’ai tout dans le cloud, y compris mes fichiers audio, et je n’utilise les ordinateurs que comme de simples terminaux. Je peux accéder à toutes mes ressources depuis n’importe quel ordinateur sur la planète, mais si je veux les balancer sur l’iPhone, il me faut mon laptop du bureau, que je trimballais partout du coup, just in case…

Période révolue, car le Nexus One est un système complètement autonome, qui peut fonctionner en mode USB sur n’importe quel PC pour une éventuelle synchro, et qui peut également et surtout se débrouiller tout seul… J’y décharge la musique depuis mp3tunes via une application Android, idem pour les podcasts. J’ajoute les morceaux aux différentes playlists tandis que je les écoute, je peux même changer de livre audio en plein milieu d’une séance de jogging, ajoutant l’ivresse de liberté aux bienfaits du sport!

Bref, il n’y a pas photo, sur ce plan-là, la supériorité absolue du Nexus One est incontestable!

Expérience utilisateur: l’ergonomie de l’iPhone

L’ouverture a un prix… Et l’iPhone a encore de beaux jours devant lui. L’écosystème Apple est complètement cohérent, les applications se connaissent entre elles, les standards qualité et le niveau de test sont inouïs! Rien de tout cela dans le Nexus One: les applications crashent et ne communiquent pas entre elles. Exemple tout simple: pas d’équivalent de l’application iPod sous Android. Il faut une application pour la musique, une autre pour les podcasts et une 3e pour les livres audio… Et le bouton Play/Pause de la télécommande du main libre (filaire ou bluetooth) fait démarrer les deux autres lorsqu’on en arrête une… Logique, mais franchement naze…

Dans le registre ergonomie toujours, si le son du Nexus One est bestial, les écouteurs sont conçus pour des géants! J’ai manifestement de relativement petites oreilles, et ça me fait franchement mal. Je dois utiliser les écouteurs de l’iPhone pour arrêter de souffrir, dommage!

Bon point quand même pour l’expérience utilisateur du Nexus One, enfin, d’Android en l’occurrence: le système de notifications. Aucune interruption brusque (contrairement à l’iPhone qui vous signale qu’il a déniché des réseaux wifi protégés inutilisables à chaque tentative d’ouverture du browser…), et on sait immédiatement quelle application dit quoi. Sur l’iPhone, il faut parfois dérouler 4 écrans du springboard avant de détecter la nouvelle pastille sur l’application ayant émis la notification. En parlant de springboard, de manière générale, celui du Nexus One est beaucoup plus réussi que celui de l’iPhone même si les finitions laissent à désirer. J’adore les widgets et le fait que je peux placer les raccourcis où je le souhaite sur chaque écran. J’aime moins les césures aléatoires dans les noms de raccourcis qui laissent une impression de “mal fini”.

Autonomie

Ex-aequo: 0 partout!

Bilan environnemental/ Fair Trade

Cela devrait être le point le plus important de mon petit comparatif, mais mea culpa, une fois encore, je me suis précipité sur un gadget de geek sans prendre le temps de m’interroger sur les aspects éthiques de la fabrication de l’engin (je parle du Nexus One, pour l’iPhone, on sait déjà que ce n’est pas terrible). A-t-il été fabriqué par des enfants esclaves? Avec des polluants chimiques non-maîtrisés?  Je me console un tout petit peu en me disant qu’en farfouillant a posteriori, je n’ai rien trouvé non plus concernant les conditions de fabrication du Nexus One par HTC. Ceci dit, je n’ai franchement pas la conscience très tranquille, je me doute bien qu’à ce prix-là, il est quasi impossible que tout soit complètement clean dans les processus de fabrication.

En résumé

Je ne recommande en aucun cas le Nexus One aux plus technophobes de mes amis, aucune envie de les dépanner tout le temps… Pour eux, l’iPhone fait en général bien l’affaire (sauf quand l’iTunes Store décide que tel achat ne peut plus être synchronisé avec l’iPhone, pour des raisons complètement cryptiques). Mais pour tous les autres, et ne serait-ce que sur le principe, ne serait-ce que pour ne pas avoir à sortir votre numéro de carte de crédit pour décharger des applications gratuites, passez sous Android immédiatement et faites avancer la science! Comme je le disais plus tôt cette année, Apple a réinventé le smartphone, c’est incontestable. Mais leur politique commerciale du retour sur investissement dans la minute combinée à leur autisme dans la prise en compte des besoins de leurs utilisateurs finissent toujours par leur interdire de rester longtemps numéro 1, même si leurs produits sont en général complètement révolutionnaires.

Posted in considerations Tagged with: , , , ,
One comment on “Nexus One versus iPhone 3GS: bilan après 15 jours
  1. alan says:

    @Khamphis vient de me faire remarquer que j’ai l’air de recommander Android plutôt que le Nexus One aux non-technophobes à la fin de mon post. Désolé de l’ambiguïté. Pour être tout à fait clair: je recommande chaleureusement le Nexus One à tout technophile: ce téléphone est extraordinaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*